Monday, March 1, 2010

Les peurs de devenir PAPA ... selon moi un gars ben simple.

Salut tout le monde!

Comme promis dans mon dernier post, voici les peurs que j'ai eu et celles que j'ai toujours à devenir papa. Je vais faire ça comme un gars : simple avec une liste :

- J'ai peur que d'avoir un/des enfants sacre mon budget à terre et de ne plus avoir d'argent de lousse.
-J'ai peur de ne pas être capable de gêrer les responsabilités que ça entraine.
-J'ai peur de perdre les peu de temps libre que j'ai juste pour moi.
-J'ai peur que moi et ma copine n'aille pu autant le gout/le temps d'avoir une vie à deux mais surtout une sexualité épanouie.
-J'ai peur d'avoir un enfant malade.
-J'ai peur de ne pas savoir quoi faire avec les besoins d'un enfant.
-J'ai peur de ne pas être aimer de mon enfant
-J'ai peur de ne pas réussir à bien éduquer mon enfant avec mes valeurs qui me tiennent à coeur.


Bref j'ai peur de l'inconnue. Et avoir un enfant est très inconnu pour moi. Mais j'ai une copine merveilleuse , qui s'y connait un peu déjà dans le sujet alors elle a su me réconforter sur certain points, et pour les autres j'ai quand même le gout de l'aventure ... alors je suis toujours prêt a me lancer dans l'aventure!

10 comments:

Ahlaya said...

Voilà, je vais être la première à laisser un message sur ton blog :)

Je trouve que tes peurs sont réalistes, et c'est normal de ce sentir de même devant l'inconnu. On se questionne, on se remet en question, mais il reste qu'avoir un bébé reste une super expérience qu'on doit vivre ensemble :) et j'espère qu'on ne le vivra pas qu'une seule fois!

Je t'aime xxx

Marie-Lo said...

Tout à fait normal et justifié!! On ne naît pas papa, mais on apprend à le devenir.. :) Il faut se faire confiance et se dire qu'on fera un bon papa.. :) Mon amoureux n'était pas sûr lui non plus.. et c'est un papa merveilleux!!

Je vais suivre tes aventures comme je suis celles de ta copine! :)

Adélie said...

Je crois que ce sont des peurs normales! On se demande tous comment on va agir avec un petit bébé, de savoir comment ça va aller!

Je suis pas mal sûre que tu ferais un bon papa!

Sissa said...

Je suis d'accord avec les filles... ce sont des peurs normals pour un premier enfant!! Mais dit-toi que ca nous fait peur un peu à nous aussi les mamans... pour exactement les memes raisons et encore plus... mais je suis certaine que, quand quelqu'un a de belles valeurs, il est capable de bien les transmettre à son enfant... et pour ce qui est du budget, comme mon mari le dit, on s'organise toujours pour en avoir quand on a un enfant! Et du temps libre, il suffit d'inclure bébé dans vos activités et tout restera presque intact!!

Marie-Lo said...

Et pis n'oubliez pas que bon.. c'est p-e pas grand chose..mais avec un enfant on a droit à des prestations universelles pour enfants qui sont calculées en fonction du salaire des parents!! Donc.. pour certains ça peut être un petit plus et pour d'autres ça peut être l'occasion d'en mettre de côté pour bébé..!!

Lili said...

Me semble que c'est tout à fait sain de ressentir tout ça: La peur de l'inconnu!
Mais dès que vous aurez cette petite merveille dans vos bras, tu feras les choses tellement naturellement que tu t'étonneras toi même!

Je vais également te suivre, tout comme je le fais avec ta future Madame ;)
(est ce que l'on aura droit à un petit mot sur le mariage vu par le marié??)

xxx

Michel said...

Je suis un gars et je partage tes peurs.

Pour le budget, je ne sais pas, ça dépend du revenu familial de chacun. Les couches sont onéreuses, l'école aussi, le sport, etc. Mais il y a de l'aide, déduction d'impôt, etc.

Pour les responsabilités, je ne te connais pas.

Pour le temps libre, disons que les premières années nous tiennent assez captif, ça c'est certain. Je m'y suis habitué et le plaisir de voir grandir ce petit bout de personne équilibre le tout.

Pour le couple et la sexualité, l'arrivée des enfants est certes quelque chose de difficile et qu'il faut savoir gérer. Les seins sensuels de la blonde deviennent des seins nourriciers, ce qui est tout un changement. L'enfant vient défusionner le couple et le gars se retrouve souvent devant une mère en fusion avec son enfant. Ça demande beaucoup de maturité ou une amante pour passer au travers. (joke).

Pour la peur d'un enfant malade, j'étais convaincu d'avoir un trisomique, je ne m'imaginais pas avoir un enfant normal. Ben j'ai une belle grande fille de 5pieds et 8 qui a été très rarement malade. Son seul handicap est d'être blonde.

Pour être aimé de l'enfant c'est sur qu'il faut savoir répondre à ses besoins. En fait il faut vouloir être en relation avec un enfant, si ce désir là est présent, le reste suivra naturellement.
Pour la transmission des valeurs, ces certes possible, mais il y a ceux de l'école, ceux des amis, ceux des films, etc. et inévitablement il y aura des différences. Ce qui n'empêche pas d'insister sur celles que l'on trouve importantes.

Moi j'ai trouvé que c'était l'une des plus belle aventure de ma vie même si elle fut parfois ardue, elle reste la plus belle.

Mais je comprends tes craintes devant l'inconnu car il y a effectivement beaucoup d'inconnus dans tout ça.

Simbed said...

Wow , je voudrais dire merci à tous pour ce merveilleux accueil sur la bloggosphère. J'apprécie beaucoup vos commentaire (Michel en particulier un gars d'expérience à ce que je vois) Et vous aussi les filles ! Ça me donne le gout de continuer de vous jaser sur ma vision de voir les choses suite à la parternité et le mariage pourquoi pas (suite a la suggestion de LiLi)

Merci encore !

Nicole C said...

buy viagra
viagra online
generic viagra

Ninitch said...

Haha le spam donne un bizarre de résultat!

ça veut dire que tu n'écris plus, Simon!! (ou bien que ça fait longtemps...)